Publication du livre « DÜRER ET SES TAROTS »
L'artiste contemporain Yvo Jacquier présente son livre « DÜRER ET SES TAROTS ».
 Albrecht Dürer   « DÜRER ET SES TAROTS » - Ebook au format PDF
Le langage de l'image selon Dürer et les artistes de la Renaissance

Lien vers le site de publication du livre
M majuscule de Melencoliaelencolia, la fameuse œuvre d'Albrecht Dürer, a 500 ans ! Plus célèbre à son époque que la Joconde, ses traits cachent plus d'énigmes qu'un simple sourire. Melencolia est LA clef d'un langage, héritier des savoirs égyptiens, mésopotamiens et grecs. Au Moyen-Âge cette tradition est à Byzance, jusqu'à la chute de Constantinople, en 1453, qui marque le début de la Renaissance. Les artistes italiens reprennent alors le flambeau et entreprennent une encyclopédie des symboles. Cet art de la composition fait parler la géométrie du nombre d'or et du triangle sacré et ses images se combinent à la façon d'un puzzle. Il faut un graveur, ce sera Dürer. Quatre gravures et un jeu de cartes, les « tarots de Marseille », concrétisent ce projet. Melencolia est le portail d'une civilisation perdue, qui a choisi l'image pour s'écrire. Dix années de recherche, en collaboration avec des scientifiques et des symbolistes, restaurent cette Culture oubliée. Et Dürer a tout prévu !    flècheCouverture
Caractéristiques
Auteur : Yvo Jacquier
Format PDF - 248 pages - Prix : 9,50 €
Taille : 63 Mo + 1Go d'images externes
Cliquez sur la vignette pour accéder au site de publication
Textes sur le livre à propos de Dürer   Les textes qui accompagnent cette publication

Le mode d'emploi du livre électronique, ou ebook, nouveau format d'écritureflècheUn mode d'emploi du ebook - familiarisaiton avec ce livre électronique

La présentation du livre « Dürer et ses tarots »flècheUne présentation du livre - introduction

Les sept conclusions de l'étude du ebook «Dürer et ses Tarots»flècheLes 7 conclusions de l'étude - les prolongements de la publication

Dürer et le livre   Dürer et le livre
Les publications de Dürer sont célèbres, notamment ses livres sur la géométrie. Il est aussi bibliophile. Dürer visite tous les aspects de la géométrie. On sait qu'il investit ses gains dans l'achat de (dix) livres de la bibliothèque de l'astronome Regiomontanus, en particulier des manuscrits d'Euclide et de Vitruve (source : Jeanne Peiffer, «Albrecht Dürer, géométrie », page 23). D'autre part, il publie plusieurs ouvrages à vocation didactique sur la pratique du compas, des proportions, le tracé des lettres etc.

Sa passion pour le livre lui fait acquérir en 1509 la bibliothèque de Regiomontanus toute entière - passée par son disciple Bernhardt Walther. Elle contient probablement la plus riche collection de manuscrits dont on peut rêver à l’époque, rassemblés par Bessarion et Nicolas de Cuse. Dürer ne saurait profiter de tous ces livres sans l'aide éclairée de son ami Pirckheimer, autant que du cercle qui l'entoure. Il profiterait notamment des conseils d'un prêtre astronome et mathématicien, Johannes Werner, réputé pour sa pédagogie.

Curieusement Luca Pacioli publie son livre « La Divine Proportion » à Venise (dont l'armée est en déroute face aux Français) en 1509, pourvue des transcriptions gravées des illustrations de Vinci. Cette même année Érasme, en route vers l'Angleterre de son ami Thomas More, écrit le premier jet de son livre « L'éloge de la Folie ». On sait que Pacioli est en relation avec Pirckheimer. Qui ne l'est pas à cette époque ?