Menu.

A. Dürer et son art de la composition

Publication : « DÜRER ET SES TAROTS »

« DÜRER ET SES TAROTS » - Janv 2014

Lettre capitale L. ’image est un langage à part entière, et les peintres de la Renaissance le pratiquaient en maîtres. À l’arrivée de l’imprimerie, ils ont compris que la peinture perdrait son indépendance face au texte, et pire encore : que le système perspectif allait supplanter leur belle géométrie de composition.

       Les artistes ont alors décidé de rassembler leur précieux savoir dans un vaste projet. C’est Dürer qui fut chargé de le concrétiser : il était le meilleur graveur de l’époque et s’intéressait aux mathématiques. Il réalisa un ensemble de gravures pour expliquer pas à pas la symbolique. Un jeu de cartes, devenu depuis « tarots de Marseille », et quatre estampes, dont la mystérieuse MELENCOLIA. De longues années d’enquête ont reconstitué ce projet des imagiers, ses origines Byzantines et sa « géométrie avec les yeux ». Ouvrage disponible au format pdf.    fleche Couverture

Caractéristiques
Auteur : Yvo Jacquier
Format PDF - 248 pages
Prix : 9,50 €

Taille : 63 Mo + 1Go d'images externes


Lien vers le site de publication du livre

Publication du livre sur la géométrie avec les yeux. Géométrie avec les yeux
Ce chapitre inconnu des mathématiques est l'objet d'une publication selon trois formats (imprimé, ePub et pdf). Mars 2017

Textes qui accompagnent cette publication


mode d'emploi. Mode d'emploi du ebook
Profiter des avantages
du livre électronique

présentation. Présentation du livre
Extrait en forme
d'introduction.

conclusions. 7 conclusions de l'étude
Les prolongements
de cette publication

Dürer et le livre

     Les publications de Dürer sont célèbres, notamment ses livres sur la géométrie. Il est aussi bibliophile. Dürer visite tous les aspects de la géométrie. On sait qu'il investit ses gains dans l'achat de (dix) livres de la bibliothèque de l'astronome Regiomontanus, en particulier des manuscrits d'Euclide et de Vitruve (source : Jeanne Peiffer, «Albrecht Dürer, géométrie », page 23). Il publie également plusieurs ouvrages à vocation didactique sur la pratique du compas, les proportions et le tracé des lettres.

     Sa passion pour le livre lui fait acquérir en 1509 la bibliothèque de Regiomontanus toute entière - passée par son disciple Bernhardt Walther. Elle contient probablement la plus riche collection de manuscrits dont on peut rêver à l’époque, rassemblés par Bessarion et Nicolas de Cuse. Dürer ne saurait profiter de tous ces livres sans l'aide éclairée de son ami Pirckheimer, autant que du cercle qui l'entoure. Il profiterait notamment des conseils d'un prêtre astronome et mathématicien, Johannes Werner, réputé pour sa pédagogie.

     Curieusement Luca Pacioli publie son livre « La Divine Proportion » à Venise (dont l'armée est en déroute face aux Français) en 1509, pourvue des transcriptions gravées des illustrations de Vinci. Cette même année Érasme, en route vers l'Angleterre de son ami Thomas More, écrit le premier jet de son livre « L'éloge de la Folie ». On sait que Pacioli est en relation avec Pirckheimer.

     Qui ne l'est pas à cette époque ?